L’Oculus Rift : entre magie et malaise

10440753_793315244026288_7734645476864866098_nMaîtresse Caroline, sur son jet-ski perchée…

 

Et voilà, en ce dimanche 13 juillet, me promenant en direction de la plage à Barcelone, je suis tombée sur un stand coloré, animé, de la musique française plein les enceintes – eh oui, apparemment en Espagne on appâte le client à coup de Maître Gims. Le stand était là pour promouvoir un tout nouveau jet-ski le « Sea-Doo Spark », mais ce qui m’a tapé dans l’oeil plus particulièrement c’était l’Oculus Rift placé sur la tête des gens perchés sur l’engin. Bref, j’étais obligée de m’arrêter : l’envie de pouvoir tester enfin la bête était trop forte, et puis c’était beaucoup plus tentant d’essayer moi-même que de me poster devant en attendant de voir si quelqu’un vomissait en descendant (oui, j’y ai pensé…).

C’est donc comme ça qu’une simple après-midi balade s’est transformée en une session « virée en mer », l’air frais marin, les éclaboussures et l’adrénaline en moins.

Et la magie a fait son effet, outre les bugs de connexions au niveau du câblage qui m’ont empêché de profiter au début, c’était vraiment sympa. Il faut dire que le réalisme est bien là, on a l’impression d’être en pleine mer, la plateforme bougeait à chaque vague encaissée pour encore plus de réalisme, je sentais la chaleur du soleil en même temps qu’il m’éblouissait dans ma « réalité » sportive (évidemment, à Barcelone c’est plus facile qu’à Paris hein, il faut le dire). Et c’est quand je me suis retournée, toujours juchée sur mon jet-ski, que je me suis rendue compte de l’étendue de la chose… Moi qui m’attendais à un écran noir ou je ne sais quoi, dans mon dos j’ai pu apercevoir encore l’étendue de la mer et les sillons laissés par mon passage … C’est beau, c’est bien fait, c’est presque réel … Mais.

Parce qu’il y a un mais ! La nausée était bien là elle aussi, surtout pour une simulation en pleine mer, je me sentais presque suffoquer à me voir filer à toute vitesse sur l’eau sans sentir une seule goutte ni un peu d’air frais salvateur sur mon visage. À la place je sentais le poids du masque me peser sur le bout du nez et le mal de tête arriver ! Et ça, c’était beaucoup moins chouette.
Alors non, en descendant je n’ai pas vomi -promis!-, j’étais même assez fraîche pour accorder une petite interview à l’équipe pour leur donner un coup de pouce dans leur campagne pub pour le jet-ski (qui, soit-dit en passant était vraiment sympa).

10553617_793315204026292_7697179408072501986_n
La preuve en image !

En tout cas, je retiendrai que c’était une bonne expérience, l’Oculus Rift étant à ce jour une belle avancée dans ces gadgets qui prônent la « réalité virtuelle », j’attends jusque qu’on me remette à nouveau en condition mais avec un masque moins pesant et dans un Tomb Raider aussi ça me plairait bien, j’aurais juste peur de ne jamais vouloir retourner à la vie réelle !

PS : petit plus quand même pour le masque qui, malgré le fait qu’il pèse sur le visage, me permettait de pouvoir garder mes lunettes de vue sans qu’elles me fassent mal et tout ça avec confort ! (oui c’est un soucis que, nous les myopes, nous avons)

Publicités

4 réflexions sur “L’Oculus Rift : entre magie et malaise

  1. Sundark (@Sundarks17) dit :

    Je trouve le concept intéressant, mais bien trop expérimental à l’heure actuelle. J’attends de voir des versions bien plus légères et petites. Puis on passera sur les effets secondaires, version expérimentale oblige.

    Je t’avoue que depuis qu’Oculus a été racheté par Facebook, le projet m’intéresse encore moins qu’avant ! Cependant, il reste Morpheus, et d’autres concurrents qui viendront se présenter à nous à l’avenir (soit-en quasiment sure).

  2. Goldeneye007 dit :

    Comme tu le dis, si cet accessoire donne mal à la tête, il se vendra encore moins. Maintenant c’est intéressant de lire ton avis sur ce casque.

    Je ne suis pas fan de ce type de produit. Mais pourquoi pas, je l’essayerai si j’en ai l’occasion, juste pour le tester :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s