I wanna travel the world /o/

Et parce qu’une fois n’est pas coutume (ça sonnait bien dans ma tête, moins à l’écrit) me voilà de retour pour vous jouer un mauvais tour ! Mais surtout pour vous partager mon petit top du mois d’août sur : « Ces lieux où l’on irait en vacances » ! Et parce que je suis un peu glauque comme fille, évidemment, ne vous attendez pas qu’à du soleil sous les cocotiers (« sous les coco-pff, sous les coco-tiers » – rpz Les Lascars).

TFGA

Comme d’habitude retrouvez le TFGA original d’Alex ICI et n’oubliez pas : le mois prochain est le mois anniversaire youhou, préparez-vous à un truc de choc (et c’est pas moi qui l’ai dit). Pour le reste, si le thème vous intéresse mais que vous n’avez pas de blog et pas le courage d’en créer un pour l’occasion, je pense pouvoir dire que chaque participant au TFGA accueillera votre top en commentaire avec plaisir, donc n’hésitez pas, les commentaires sont vôtres !

Et ce mois-ci j’ai d’ailleurs le plaisir d’exceptionnellement accueillir le TFGA d’un copain chouquette qui était plus qu’emballé par le thème et était SBF (Sans Blog Fixe mouah), je l’ai donc invité pour l’occasion et vous encourage à lire son top qui suivra de près la publication de cet article ;)

Lire la suite

Publicités

GAME OVER.

Et voilà ! Nous nous retrouvons donc ce mois-ci pour un nouveau TFGA (je le rappelle Top Five Games Addict) sponsorisé par la Faucheuse elle-même !

TFGA

Et le thème de ce mois-ci est donc : « les morts les plus marquantes », oui oui ! Parce qu’on est tous plus ou moins morts à répétition sur des jeux vidéo parfois volontairement pour faire l’étal des animations différentes possibles mais aussi souvent malgré nous. Petite note : enfin, ça c’était mon interprétation du top, manifestement je suis pour l’instant la seule à l’avoir vu comme ça :3.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver la liste des articles TFGA effectués par différents blogueurs en allant sur l’article original d’Alex-Effect !

#5 Jak and Daxter : The Precursor Legacy

jak and daxter

Petit frère de Crash Bandicoot, Jak and Daxter : The Precursor Legacy a conquis de nombreux coeurs de fans au tout début des années 2000. L’idée de se balader avec un punky blond sauvage muet et une espèce de loutre (en réalité votre cousin transformé à cause d’une mésaventure sur l’île de la Brume) à travers les plaines du Village de Sable, de Pierre, le Canyon de Feu, le Cratère Volcanique et j’en passe était alors assez réjouissante – sans ironie aucune. Et j’ai nettement fait partie de ces gens qui ont absolument adoré l’expérience (et cela pendant les trois opus, rachetés même sur PS3 à l’occasion de la sortie de la Trilogie HD).

Et pendant ma course aux orbes précurseurs et autres objets j’ai eu le plaisir de décéder de nombreuses fois, souvent pour des raisons stupides, mais bref. Et je me souviens parfaitement de la voix geignarde de Daxter qui, à chacune de vos morts, en profitait pour placer une petite blague :

#4 Crash Bandicoot (série)

crash bandicoot

Gros bébé de Naughty Dog, nombreux sont ceux qui encore aujourd’hui rêvent d’un retour inespéré de la licence… Et ce pour de nombreuses raisons, la principale étant que Crash Bandicoot est tout simplement un jeu CULTE et qu’il est tout bonnement impossible de l’oublier … Toute personne ayant passé des heures sur ces jeux se rappeleront parfaitement du nombre incalculable de morts différentes présentes dans le jeu. Entre écrabouillage, combustion, coupage, noyade et d’autres, on peut dire que vous avez plutôt intérêt à regarder où vous mettez les pieds (surtout quand il y a des caisses Nitro dans le coin).

Notez d’ailleurs la mignonnance : quand Crash monte une petite bête (ex le petit Ours Polaire) et qu’il meurt, il est le seul à décéder dans d’atroces souffrances !

#3 Resident Evil

resident evil

Mais comment oser parler de morts dans les jeux vidéo sans citer ne serait-ce qu’un Resident Evil ? Et autant faire ça bien et parler du tout premier opus. Sorti en 1996 sur PlayStation, Resident Evil (Biohazard au Japon) s’inscrit comme une base du survival horror (et la seule raison qui m’empêche de dire LA est que je garde cette place pour Alone in the Dark – 1992).

En cela, le fait de devoir survivre à une cinématique de début absolument kitsch.. Euh non, de survivre à une invasion de zombies dans les couloirs étroits du manoir Spencer semblait relativement difficile sans compter au moins quelques morts. Et des morts j’en ai compté, oui je l’avoue, entre les zombies lambda, les chiens, les araignées et tout le reste, on a eu le temps de voir s’afficher le « Vous êtes mort » dégoulinant de sang plusieurs fois. C’est cadeau :

#2 The Legend of Zelda : Ocarina of time

ocarina of time

Je vous en avais déjà parlé à l’occasion d’une News sur Gamer-Network à l’époque où j’étais rédactrice et je ne saurais résumer mieux que je ne l’avais fait à l’époque :

Comme tout gameur le sait, nous menons bien -trop- souvent nos personnages fétiches à une mort certaine, et il y a des jeux en comptant beaucoup plus qu’on ne pourrait l’imaginer. Si toutefois vous ne les aviez pas encore toutes expérimentées avec notre célèbre héros à la tunique verte, vous pouvez encore vous mettre à jour !
Écrasé par un rocher, noyé, chute mortelle d’un ravin, empoisonné, explosé … Bref, Link passe par tous les cas possibles en 10 minutes, et ça fait mal pour lui !
Au final : nul n’échappe à la mort, et encore moins un héros de jeu vidéo.

Et si quand bien même vous ayez aimé explorer le nombre incalculable de morts sur Ocarina of Time, il se peut que vous en ayez raté quelques unes, je vous invite donc à regarder cette petite vidéo :

#1 Tomb Raider (série)

lara croft

Et mon numéro 1 restera définitivement la série des Tomb Raider. Dans le genre on aime vous torturer jusqu’au bout, la licence joue les sadiques à la perfection. Je ne compte même plus le nombre de chutes fatales à mon actif et j’ose penser que nous sommes nombreux dans ce cas-là, dans cette idée, je vous ai mis ici un petit best of de vidéos Youtube recensants quelques morts marquantes des différents Tomb Raider. Sachant que le tout dernier opus n’a pas failli à la règle (sauf qu’on a encore plus mal pour cette Lara aussi bien modelée…) et qu’il est même assez dur voire mesquin dans ses cinématiques de morts : un régal pour certains, une torture pour d’autres ! Bande de psychopathes.

On notera quand même combien, en quelques secondes, notre jolie Lara se trouve reléguée à la condition de simple poupée de chiffon, R.I.P ma belle.

Et voilà encore une fois mon TFGA à moi, du mois ! Pourquoi ne pas proposer le votre ? :)

Pas d’amour sans jeux vidéo …

À chacun son crédo !

Ce retour en France pour 15 jours à réellement un goût de paradis. Il faut dire que passer d’un état de fatigue intense mêlé au fait de vivre dans un appartement qu’on déteste à un état de joie ultime d’être de nouveau entouré de ses proches, et de vivre/dormir dans un lieu qu’on aime => c’est chouette.

Surtout quand tu retrouves tout plein de colis, cadeaux, etc. Et qu’un samedi banal se découvre peu à peu des airs de 25 décembre !

Alors oui le fait est qu’au début de mon séjour en Espagne je m’étais commandé pas mal de choses (entre les promos Amazon, la ventreprivee Nintendo, et autres) et du coup c’est là, alors que j’arrive à la fin de mon stage, que tout entre enfin en ma possession (ouiiiiiiii!).

jeux nintendo

Mais j’ai aussi eu droit à des super cadeaux de gens fantastiques, « IRL » (mon papa, mon amoureux..) mais aussi « virtuels » (Maxlandx) <- ce qui ne les rend sûrement pas moins chouettes.

 

Sans jamais oublier non plus de réclamer mes magasines préférées :

jvlemag(oui, j’étais légèrement en retard)

Mais aussi les magasines du moment, sur lesquels on aimerait bien en savoir plus …

The Game

Au final me voilà, ne sachant plus à quoi jouer et lançant un peu tout à la fois (c’est pas bien ça Caroline, tu t’éparpilles !).

Resident evil 2Resident Evil 2 oblige … <3

Mais bon, l’essentiel je dirais, c’est d’être heureux mais aussi, de savoir trouver sa place … En cela, je ne crois pas avoir eu trop de problèmes :

invasion consoleBon je n’ai pas toutes mes consoles mais j’ai déjà assez bien envahi le territoire de mon copain, *fierté* ;).

 

 

 

Le HS #3 d’IG, mon nouveau « livre » de chevet.

ig hors série

IG : Un magazine assez cher (lesquels ne le sont pas aujourd’hui en même temps..) à l’achat, mais qui justifie son prix du fait qu’il ne sort que tout les deux mois. En gros, ça pique sur l’instant mais c’est une somme que l’on ne remettra pas le mois d’après. Vous me suivez ? Bon ok, j’essaie de rassurer mon portefeuille par la même occasion je l’avoue :3

Le Hors Série #3 d’IG, ou comment j’ai trouvé mon nouveau “livre” de chevet ;). Si vous êtes un gros fan des jeux vidéo d’angoisse et autre, ce petit trésor est fait pour vous.
Avoir le plaisir de lire des articles complets sur : Alone in the Dark (les premiers hein, je précise), les débuts de Resident Evil, Call of Cthulhu, Silent Hill, les sursauts de Dead Space… Enfin bref, je vais pas tous vous les lister, mais l’histoire du Survival Horror est là !

Heureusement, si vous l’avez loupé chez le buraliste, IG Hors Série #3 est disponible sur www.ankama-shop.com !

IG en général :

+ Ça vaut le coup !
– Des test complets parsemés d’un humour tout à fait sympathique.
– Une mise en page dynamique et colorée (mais..).
– Un rapport qualité/prix juste (taille du mag, longueur des articles).
– Sauf hors-série, ne se concentre pas sur un seul et unique sujet.
– Peu de publicités, par rapport à d’autres mags qui ne te montrent parfois que ça !

— Dommage ..
– Presque 10euros le magazine, avec toutes les infos que l’on peut trouver aujourd’hui sur la toile, ça fait mal.
– Mise en page parfois désordonnée, on aimerait un peu plus “d’aération”.